+ 33 1 30 95 42 61

Stratégie Marketing Digital plus efficace

Les techniques pour générer du trafic et des clients fidèles avec une stratégie marketing digital plus efficace

Téléchargez cette page en en livre blanc !

Dans cet ebook, retrouvez les clés pour une stratégie webmarketing efficace en format PDF.

Accédez à des ressources et check-list supplémentaires pour optimiser votre stratégie marketing digital. 

Guide strategie marketing digital

1. L’analyse de marché

Aujourd’hui, la plupart des entreprises ont compris qu’elles devaient être présentes sur internet. Mais la concurrence est rude, alors la question est : êtes-vous meilleurs que vos concurrents ? Et alors, que font-ils ?

Le marketing évolue constamment. Les consommateurs veulent choisir les contenus qu’ils consomment. Preuve en est, la télévision est beaucoup moins regardée ces dernières années face à l’explosion de Youtube, Netflix et autres plateformes de streaming.

Souvenons-nous du jour où les budgets de publicités web ont dépassés ceux de la télévision, en 2017.

budget publicites strategie marketing digital
Mais pourquoi faire des audits et des analyses concurrentielles ?

Pour définir votre stratégie webmarketing, vous devez faire le point sur votre présence en ligne, comprendre où vous vous situez par rapport à vos concurrents pour mieux fixer vos objectifs. Il existe de nombreux outils pour réaliser des analyses sur le web, en voici quelques uns :

Grâce à ces différents outils, vous pouvez analyser des points clés de votre site internet mais également ceux de vos concurrents :

Sur quels mots clés votre site est-il référencé et à quelle position ? Sur quels mots clés vos concurrents sont-ils référencés et à quelles positions ? Font-ils du référencement payant ? Sont-ils actifs en ligne ? Sur quels réseaux sociaux ? Etc. Grâce à l’analyse concurrentielle vous obtiendrez de nombreuses informations essentielles à la définition de votre plan d’action webmarketing pour une stratégie efficace et adaptée à votre secteur et vos besoins. 

Vous voulez en savoir plus sur cette première étape à ne pas négliger ? Retrouvez notre article sur l’analyse de marché pour une stratégie performante

2. L’analyse client et du tunnel de vente

« En tant que spécialistes du marketing, notre travail consiste à comprendre comment le client veut acheter et l’aider à le faire. » Fondateur de Idealspot. 

C’est là, qu’intervient la notion de profil client à intégrer dans votre stratégie marketing pour définir un tunnel de vente efficace et adaptée à la cible.

Un profil client, c’est quoi ? 

Le profil client représente et généralise vos clients idéaux en reprenant des informations de vos études de marché et des données de vos clients actuels. L’objectif est de déterminer différents segments de vos cibles et de les identifier avec précision pour comprendre leurs comportement d’achats, leurs freins et leurs attentes.

Les enjeux pour votre stratégie marketing

Personnalisez  vos actions marketing en fonction des différents segments de votre public. Vous pouvez segmenter votre base de contacts par profils clients identifiés pour envoyer différents messages qui paraîtront personnalisés et adaptés. Votre discours aura plus d’impact !

Prenez également en compte les étapes du parcours d’achat pour proposer des contenus adaptés à chaque étape.

tunnel de vente de la strategie marketing digital
Comment créer des profils clients ?

Pour recueillir les informations nécessaires, consultez votre base de données pour identifier les tendances, les canaux sources, les contenus consommés… Récoltez aussi les informations de vos commerciaux puisque ce sont eux qui sont en contact direct avec les prospetcs. 

Voici ce que devra contenir vos profils clients :

  • Caractéristiques démographiques
  • Fonction, niveau d’ancienneté, niveau d’études
  • Objectifs, contraintes et défis
  • Problèmes que vous aidez à résoudre
  • Canal où ils trouvent des informations
  • Etc

L’empathy map est un outil permettant de créer un profil client en regroupant différentes catégories de questions. 

Téléchargez le livre blanc pour retrouver un modèle d’empathy map.

3. Planification de la stratégie webmarketing

Pour ne pas vous perdre dans ce vaste domaine, et pour avoir rapidement un retour sur investissement, voici quelques conseils pour planifier votre stratégie webmarketing :

Définissez des objectifs

Vous fixer des objectifs vous permettra d’identifier quelles actions vous devriez mettre en place en priorité. Définissez des objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Relevant (pertinents), Timely (limités dans le temps)). 

Identifiez des indicateurs de performance

Déterminez des indicateurs que vous pouvez mesurer et suivre qui sont en corrélation avec les objectifs précédemment définis. Ils peuvent concerner le trafic sur votre site, les activités sur vos réseaux sociaux, les clients générés, etc. 

Les questions auxquelles vous devez savoir répondre pour définir et planifier votre stratégie :

  • Quelle est la raison d’être de l’entreprise ? (Why)
  • Quels sont nos éléments différenciants ?
  • Quel est notre profil client ? 
  • Qui sont nos concurrents et que font-ils en ligne ?
  • Évoluons-nous dans un océan bleu ? (un marché avec peu de concurrence et une demande suffisante). 
  • Quels sont nos objectifs ?
  • Quels sont nos KPI ? Et où en sommes-nous aujourd’hui ? 

4. Génération de leads

95% des clients de notre agence webmarketing souhaite trouver des clients grâce à leur stratégie digitale.  

CRM

La base de clients est essentielle. Est-ce que vous avez un CRM qui va vous permettre de suivre les prospects que vous avez déjà et d’en générer de nouveaux ? Avez-vous tous les outils pour mesurer l’efficacité de vos campagnes marketing digital ? 

Le du taux de conversion

Vous devez optimiser votre site pour qu’il transforme vos visiteurs en prospects puis en clients. Vous pouvez faire de l’a/b testing, du copywriting, améliorer l’ergonomie de votre site… Vous pouvez mettre en place une architecture de conversion (tunnel de vente) grâce à des pages d’atterrissage, des formulaires, des appels à l’action, de l’automation, etc.

C’est important d’optimiser le taux de conversion parce que plus il sera élevé moins vous aurez besoin de faire venir du trafic sur votre site internet pour avoir le même nombre de clients. Vous ferez donc des économies significatives sur votre coût d’acquisition de prospects/ clients.

Leviers de génération de leads

Une fois votre site et votre architecture de conversion optimisés, avec les bons outils, vous n’avez plus qu’à attirer votre cible.
Identifier les actions que vous avez besoin de mettre en place : inbound marketing, social selling, employee advocacy, automation, marketing de contenu, etc. 

Suivez votre stratégie

N’attendez pas la fin de votre campagne pour voir si vous avez atteint les objectifs ou non, il sera trop tard. Suivez régulièrement vos indicateurs de performance pour vous rendre compte du chemin que prend votre stratégie. Et ajustez au fil de l’eau vos actions si besoin. 

leviers de la strategie marketing digital

5. L’inbound marketing

L’inbound marketing repose sur du contenu de qualité qui permet d’attirer des visiteurs ciblés afin de les convertir en prospects puis en clients, au travers un tunnel de vente défini et souvent même automatisé. 

Cette méthode vise à placer les visiteurs et clients sont au centre de la stratégie. Toutes les données sur les clients sont collectées dans un CRM qui permet d’alimenter les différentes parties qui doivent intervenir dans le parcours de ventes (marketing, vente et relation client).

Les étapes de la stratégie inbound marketing

Il s’agit des étapes du parcours d’achat évoquées précédemment lors de la définition de la cible.

Attirer

Pour attirer, il faut être visible (SEA, SEO, social media, etc). Vous pouvez utiliser tous les canaux pertinents pour votre activité et où se trouve votre cible pour lui pousser des contenus. 

Intéresser

Offrez du contenu plus riche encore comme un livre blanc, gratuit certes, mais en échange d’une adresse mail au moins. Ce sera l’occasion de démontrer votre expertise tout en récoltant de la données. 

Convaincre

Pousser du contenu qui rassure ! Références clients, témoignages,.. Le but est de prouver que vous êtes la meilleure solution au problème de votre cible. 

6. Le taux de conversion en clients

Vous travaillez pour faire venir du trafic sur votre site grâce à votre stratégie marketing. Alors une fois que les internautes sont là, ne les laissez pas repartir ! Faites en sorte qu’ils fassent des actions sur votre site pour qu’ils deviennent des prospects, voire clients.

Pourquoi optimiser son taux de conversion ?

Imaginez que votre site internet ait un taux de conversion de 1%, qu’il vous génère 10 leads, avec chacun un coût de 100€. Maintenant, envisagez que vous arrivez à doubler votre taux de conversion tout en gardant le même budget, ce n’est donc plus 10 leads que vous allez obtenir, mais 20. Résultat ce n’est plus 100 € que vous coûte un lead mais 50€.

En résumé, doubler le taux de conversion de votre site internet, c’est doubler votre nombre de leads pour les mêmes dépenses.

Voilà pourquoi le taux de conversion est essentiel, il a un impact direct sur le retour sur investissement de votre stratégie marketing et commerciale. D’où l’importance de connaître son taux de conversion et de savoir jusqu’où on peut aller pour l’optimiser.

Comment optimiser son taux de conversion ?

Analysez où le regard de vos visiteurs se porte avec des outils comme Crazy Egg, Smartlook, Instapage, FullStory… pour offrir les bonnes informations au bon endroit.

Proposez des contenus offerts en échange d’une adresse mail, utilisez des appels à l’action pour orienter l’internaute. Utilisez Google Analytics pour évaluer dans quelles mesures votre site ou application répond à des objectifs.

Le taux de rebond indique le nombre de personnes qui restent moins de 3 secondes sur votre site. Si celui-ci, est trop élevé, c’est que les visiteurs ne sont pas les bons ou que le contenu n’est pas assez efficace.

Votre site doit être optimisé pour que les visiteurs passent à l’acte d’achat ou vous laisse au moins des informations sur eux. Automatisez des actions pour reprendre contact avec eux, les convertir en clients, et les fidéliser.

Si votre site et votre référencement sont bien optimisés, les internautes qui visitent votre site devraient avoir le profil que vous ciblez et auront plus de chances de convertir. Découvrez en plus dans notre article pour convertir les visiteurs du site internet en prospetcs

7. Le marketing conversationnel 

Le marketing conversationnel vise à établir un contact direct avec les visiteurs/ clients via internet. Ce dialogue permet d’améliorer la relation et de mieux connaître l’internaute. 

Il y a 3 grands enjeux : obtenir un meilleur engagement, augmenter le taux de conversion et avoir un retour sur investissement rapide. 

Focus sur le chatbot

Il existe des chatbots informationel, transactionnel et de conseil. 

Voici quelques outils pour créer son chatbot :

8. Le marketing vidéo

Intégrez la vidéo à votre stratégie marketing digital. C’est le format préféré des internautes et il présente de nombreux avantages. En effet, la vidéo humanise votre marque, peut augmenter votre visibilité et devenir virale. Elle est essentielle à votre notoriété. 

Les types de vidéos Marketing
  • Les vidéos de démonstration : expliquer une fonction d’un produit ou service.
  • Les vidéos de questions/réponses : répondre aux questions des clients. 
  • Les live :  entrer en contact direct avec l’audience.
  • Les Vlogs : présenter vos produits subtilement.
  • Les webinars : démontrer votre expertise.
  • Les Meet the Team : montrer l’envers du décor.
  • Les témoignages : rassurer l’audience et crédibiliser l’entreprise. 
Quelques conseils 

Définir la stratégie de marketing vidéo : pour dire quoi ? A qui ? Quand ? Où ? Etc. 

Préparer la chaîne Youtube où vous pourrez publier toutes vos vidéos et les rendre disponibles.

Produire les vidéos d’après votre stratégie avec du contenu interessant. 

Pensez SEO comme l’ensemble de vos contenus en optimisant les titres, decsription, etc.

Récupérez les contenus de vos vidéos pour rédiger un nouvel article de blog ou un livre blanc, pour exploiter ce contenu dans toutes les formes possibles. Quelques outils : 

9. Le SEO et les réseaux sociaux

Les mises à jour de Google

Il y a des mises à jour presque tous les jours, certaines sont mineures et d’autres peuvent nuire considérablement au référencement de votre site. Elles sont la preuve que le SEO n’est pas un long fleuve tranquille et demande du travail régulier et permanent. Elles sont souvent pour objectifs de pénaliser les webspams et de proposer en premières position les contenus les plus pertinents. Aujourd’hui, en plus de mots clés, nous parlons « d’expression » que Google est capable de comprendre et de replacer dans un contexte pour proposer les meilleurs résultats de recherche. 

Les éléments d’une stratégie SEO

Des optimisations on-SERP vous permettent d’optimiser vos contenus pour le référencement naturel. 

Les Featured Snippets donnent une réponse directement sur la page de résultat pour une meilleur expérience d’utilisation. Pensez-y ! 

La recherche vocale contribue à l’évolution des moteurs de recherche de proposer des contenus en fonction du contexte. Optimisez vos contenus en conséquence.

Tenez vous informé régulièrement des critères de référencement d’un contenu et faites les optimisations nécessaires autant que possible. 

Quel est le lien entre le SEO et les réseaux sociaux ?

Votre visibilité en ligne passe par le référencement de votre site et de vos contenus sociaux.

Toutes les informations sont à portée de doigt de vos cibles, ce qui change leur comportement pour chercher, s’informer et interagir avec les marques. 

Zoom sur le marketing d’influence

Les influenceurs comprennent les réseaux sociaux, la “psychologie” qu’utilisent les algorithmes et les techniques pour attirer la plus grande audience. Ils ont la confiance de leur communauté et leur simple parole peut influencer des centaines, des milliers voire des millions de personnes.

Aujourd’hui, il existe tout type d’influenceurs, toutes les entreprises peuvent y faire appel de la TPE à la multinationale.

La checklist :

  • Vous avez identifié les bons mots clés
  • Vous connaissez les principaux critères de référencement
  • Toutes les pages de votre site sont optimisées SEO
  • Vos contenus sont adaptés aux téléphones
  • Vous suivez les erreurs signalées par Google Search Console
  • Vous optimisez vos partages sur les réseaux sociaux
  • Vous avez des pages professionnelles sur les réseaux sociaux
  • Vous publiez régulièrement sur les réseaux sociaux
  • Vous avez étudié les possibilités de marketing d’influence
  • Vous optimisez vos publications pour accroître votre visibilité

10. CRM : alimenter ses contacts

Le CRM est indispensable à votre stratégie digitale. C’est une base qui stock, protège et présente les données de manière organisée. Vous pouvez y enregistrer toutes les interactions et informations associées à un contact ou à une entreprise.

Cette centralisation de la donnée permet une meilleur communication interne. Le CRM vous aide à augmenter votre taux de conversion. Il existe de nombreux CRM sur le marché plus ou moins complets, en voici quelques-uns :

Quelques conseils pour gérer et alimenter votre base

L’automatisation des actions marketing permet de nourrir vos contacts en contenus jusqu’à ce qu’ils en aient assez eu pour s’engager auprès de votre marque et pour qu’ils soient mis en relation avec un commercial.

Là encore, intervient le parcours d’achat qui vous permet de définir quel contenu doit être envoyé en fonction de la maturité du lead.

Vous pouvez offrir un livre blanc à toute votre base de contacts, mais vous pouvez offrir une démo à vos contacts les plus engagés, par exemple.

Gardez en tête que tout l’enjeu de l’automatisation, c’est de donner l’impression que ce n’est pas automatisé. Rédigez donc des messages ciblés en fonction de vos profils clients. Utilisez autant que possible la personnalisation, certains CRM donnent la possibilité d’intégrer le prénom du contact par exemple.

Utilisez les fonctionnalités qui vous aideront à identifier les leads qualifiés. Par exemple, le lead scoring vous permet de générer un score en fonction de différents critères dans votre CRM. Plus vous avez d’informations pertinentes sur un contact et plus il interagit avec vos contenus, plus son score sera élevé. Ainsi, l’équipe marketing peut suivre le score des contacts et l’équipe commerciale peut se concentrer sur les prospects ayant les scores les plus élevés.

11. Stratégie de fidélisation clients

Sur le plan financier, un client fidèle coûtera toujours moins cher que d’acquérir à chaque fois un nouveau client : il représente une source de revenu régulier et peut vous recommander. Le meilleur moyen pour fidéliser vos clients est de les écouter pour comprendre leurs besoins et les satisfaire.

Une fois fidélisés, aidez-les à parler de vous en bien (parrainage, boutons « partager » dans vos emails, etc). Dirigez-les par exemple sur vos réseaux sociaux ou sur votre fiche Google my Business en leur demandant de laisser leur avis.

Les limites ? Il ne faut simplement pas tomber dans l’excès, rien ne sert de pousser une panoplie de promotions à un client qui a de toute façon l’intention d’acheter de nouveau.

Définissez une stratégie adaptée. 
  1. Recueillir les données pour personnaliser l’expérience client.
  2. Utiliser le Score Promoter Net (SPN) pour mesurer la probabilité qu’un client recommande votre entreprise.
  3. Analyser le taux de conversion pour évaluer l’efficacité de l’expérience en terme de business.
  4. Interroger les clients qui se sentiront écoutés et vous récolterez des données essentielles à votre stratégie.

Découvrez en plus sur la stratégie de fidélisation de la clientèle. 

12. Le mesure de la performance

Une stratégie marketing digital peut coûter cher, mais les ressources qui y sont consacrées doivent être un investissement.

Suivre les données vous permet de démontrer les progrès réalisés et de proposer des pistes d’améliorations. Attention aux erreurs à éviter comme : mal interpréter les données, suivre les mauvaises données ou ne pas en suivre du tout.

Vous avez fixé vos objectifs dont nous avons déjà parlé. Vous avez défini des actions adaptées à vos besoins et à votre budget. Vous n’avez plus qu’à définir les indicateurs de performance de votre stratégie digitale pour suivre correctement votre progression : nouveaux prospects générés, coût d’acquisition, taux de conversion, etc. Le principal est qu’ils soient adaptés à vos objectifs.

Suivre et analyser les données

Lorsque le suivi est mis en œuvre, il permet presque toujours d’identifier les dysfonctionnements et les pistes d’amélioration. C’est cette capacité à transformer les données en mesures concrètes qui rend le suivi des résultats si essentiel.

Plus vos données seront pertinentes et bien définies, plus vous pourrez améliorer vos pratiques et isoler les défauts qui peuvent causer des résultats négatifs.

Voici quelques outils d’analyse :

Consultez notre article consacré à l’analyse de la performance de la stratégie marketing. 

Par où commencer pour optimiser votre stratégie marketing digital ?

Vous en savez plus sur les actions webmarketing que vous devriez mettre en place pour atteindre vos objectifs. Pour vous aider à identifier vos axes d’amélioration prioritaires, évaluez votre stratégie digitale gratuitement et en quelques minutes grâce à notre outil.